Dernières informations

Projet Trees Everywhere

Trees Everywhere  propose des projets de végétalisation urbaine et péri-urbaine, sur des terrains inutilisés, abandonnés ou en friches industrielles. Pour cela, nous utilisons une méthode de plantation spécifique et novatrice qui a néanmoins fait ses preuves : haute densité (3 plants au m2) et haute variété (30 à 40 espèces), qui permet une captation carbone optimale, la restauration de la biodiversité animale et végétale et la valorisation de terrains en déprises, à l’usage des collectivités.

Retrouvez toutes les informations sur ce projet en ouvrant les fichiers ci-dessous.

LOI

Trees-Everywhere

TEW_Etapes Projets plantation pdf


Postes à pourvoir

La mairie de Gasville-Oisème propose 3 offres d’emploi.

Cliquez ici pour les découvrir: Offres_emploi


Ancienne décharge de Gasville-Oisème

Suite au signalement effectué par monsieur le Maire auprès de la DREAL, en raison de l’état alarmant de l’ancienne décharge de Gasville-Oisème, située route de Jouy, la Préfecture d’Eure-et-Loir a adressé un projet d’arrêté comportant des recommandations pour la mise en conformité de cette installation à l’activité non déclarée.

Celle-ci a totalement cessé dès le mois de juin 2020.

Dans un délai de 3 mois à compter d’avril 2021, la commune devra procéder à la sécurisation de l’accès au site, faire évacuer les déchets non inertes accessibles vers les filières autorisées, faire réaliser par un bureau d’étude une analyse des caractéristiques des déchets stockés sur le site, analyser l’impact sur le milieu environnant, proposer des mesures de gestion de l’impact environnemental et un planning de réalisation. Leur mise en oeuvre aura un coût, supporté par la commune.

Ce grave problème environnemental pourrait avoir des conséquences financières et juridiques pour la commune, puisque le procureur de la République, saisi du dossier à la demande la Préfecture d’Eure-et-Loir, décidera des éventuelles poursuites et sanctions.

Monsieur le Maire, ayant révélé la situation de l’ancienne décharge dès qu’il en a eu connaissance, espère que sa bonne foi sera reconnue dans cette affaire.

La commune coopère avec les services de l’Etat, et met en oeuvre sans tarder les mesures préconisées. C’est pourquoi, dès ce samedi 27 mars, une première action de ramassage et de tri des déchets non inertes apparents a été menée par les élus du conseil municipal, permettant de traiter plusieurs mètres cubes de déchets. Cette matinée de travail a également permis à chacun de prendre conscience de la situation et du travail à mener. Les employés communaux des services techniques sont également mis à contribution, pendant la semaine.

Monsieur le maire, et toute l’équipe municipale, sollicite donc les habitants du village pour se joindre à cet effort de nettoyage et de mise en conformité du site de l’ancienne décharge. Celles et ceux qui souhaitent participer peuvent donc se rapprocher par mail de la mairie, pour s’inscrire pour les prochaines sessions. Elles devraient avoir lieu le vendredi 2 avril, avec les employés communaux, et le samedi 3 avril avec les élus.

Attention, le site est potentiellement dangereux (risques de chutes et d’éboulis), nous demandons donc aux volontaires d’être en bonne forme, d’être majeur et de s’équiper de gants et de chaussures ou bottes adaptées au terrain accidenté. Les habitants possédant une remorque ou un tracteur peuvent également se faire connaître.

Nous sommes également en train de demander de l’aide à des entreprises spécialisées dans le traitement des déchets.
Monsieur le Maire remercie par avance tous les habitants de la commune qui pourront participer à cette action citoyenne de restauration de l’environnement, une valeur chère à l’équipe municipale.


CHENILLE PROCESSIONNAIRE DU CHÊNE


Un tracteur pour déneiger la commune

Un tracteur a été loué pour l’hiver à la commune, par l’entreprise Duret, pour un montant de 36 € de l’heure. La commune a pour objectif de l’acquérir au printemps, pour un montant de 35.700 €, grâce à une subvention du fonds de concours aux communes de 17.850 €.

La lame à déneiger a été repeinte en rouge par les agents de la commune et passé à l’anti-rouille. Dans le contrat est prévue la mise à disposition d’un godet hydraulique d’un broyeur d’accotement.

Cette location soulage les agents. « Nous avons beaucoup de déchets sauvages », précise Romain Rouault, le maire. « Pour le moment, le tracteur servira juste à déneiger cet hiver. »


Contacter un conseiller au 02 37 23 40 00 ou
par mail : chartresrenovhabitat@agglo-ville.chartres.fr
Des démarches simplifiées
et un accompagnement personnalisé
POUR TOUS VOS PROJETS DE RÉNOVATION
ET D’AMÉLIORATION DE L’HABITAT

Contacter un conseiller au 02 37 23 40 00 ou
par mail : chartresrenovhabitat@agglo-ville.chartres.fr

 


Cérémonie du 11 Novembre

La cérémonie annuelle commémorant la fin de la Première Guerre mondiale a eu lieu en la présence de Romain Rouault, Maire de Gasville-Oisème, Francis Arth, habitant de Oisème, Thierry Blangy 1er Adjoint en charge des travaux et urbanisme, Sheila Roquillet 2nd adjointe en charge des affaires scolaires et de la vie publique, Grégoire Bailleux 3ème adjoint en charge de de l’Environnement et Jérôme Neveu, adjoint délégué aux finances.


Distribution des repas pour le 11 Novembre

Le conseil municipal a distribué 134 plateaux repas aux habitants de notre commune. Ces plateaux ont été préparés par le traiteur Laverton et ils ont été livrés dans la journée du 11 Novembre dans le respect des gestes barrières.

D’après les premiers retours : “Les repas sont très bons et sont très copieux”   


Parution dans Votre Agglo N°95 – Novembre 2020


EURE-ET-LOIR – La Préfecture cible l’Ambroisie

Mardi 16 juin 2020

 

C’est le moment de lutter contre l’ambroisie. En Eure-et-Loir, seule l’ambroisie à feuilles d’armoise (Ambrosia artemisiifolia L.) est répertoriée à Châteaudun, Dreux, Droue-sur-Drouette, Gasville-Oisème, Senonches et Tillay-le-Péneux.

Cette plante opportuniste envahissante possède un pollen est très allergisant et s’installe de préférence sur les sols nus ou remaniés (chantiers ; voies de communication : talus de routes, d’autoroutes et de voies ferrées, bords des rivières), dans les jachères, dans les cultures à levée tardive, et les vergers.

La préfecture va prochainement prendre un arrêté préfectoral pour rendre obligatoire sa destruction afin d’éradiquer totalement à moyen terme cette plante du territoire.


GASVILLE-OISEME – Second départ de feu en 24h

Lundi 2 novembre 2020

Un nouveau départ de feu a été constaté à Gasville-Oisème, ce lundi midi. Dix pompiers ont été rappelés dans l’entreprise désaffectée pour un feu sur une cloison de la société. sur place. Dimanche soir, vingt-quatre sapeurs avaient lutté contre les flammes dans un ancien bureau à l’intérieur de l’entreprise.


GASVILLE-OISEME – Un incendie dans une usine désaffectée

 Lundi 2 novembre 2020 

Un feu s’est déclaré dans une entreprise désaffectée ce dimanche soir. L’incendie a pris dans un local qui servait de bureau, à l’intérieur de l’établissement, vers 21h15, sur la commune de Gasville-Oisème. 24 pompiers sont venus à bout des flammes à l’aide de trois lances.


GASVILLE-OISEME – Foyer d’infection à la Fondation Anais

Mardi 27 octobre 2020

 

24 cas de Covid ont été déclarés à la maison d’accueil spécialisée Anais, à Gasville-Oisème. Le premier cas dans la Fondation a été détecté le 16 octobre puis les résidents et les salariés ont été testés. Dix-sept résidents sont donc positifs ainsi que sept salariés. La Fondation accueille des personnes présentant des déficiences mentales.


 

 



samedi 19 septembre 2020 journée mondiale du nettoyage de la planète.

Merci à la Jeune Chambre Économique d’Eure et Loir représentée par Camille Beaudouin de nous avoir sollicité pour cette journée du 19 septembre 2020.

La matinée a été une réussite, une trentaine de personnes présente, habitants, membres d’une d’association sportive qui aiment courir sur les chemins de la commune.

Hélas beaucoup trop de déchets dans les bois et chemins de la commune.

Merci au député de nous avoir fait le plaisir de faire une heure de parcourt avec nous.

Pou nous rappeler que nous faisons cela pour notre planète nous avons croisé deux biches sur notre circuit . Bientôt d’autres photos.


 

visite de Monsieur GUILLAUME KASBARIAN DÉPUTÉ DE LA 1ÈRE CIRCONSCRIPTION D’EURE-ET-LOIR

24 juin 2020 un premier échange sur les projets de la commune avec Notre Député .


Deuxième visite de GUILLAUME KASBARIAN DÉPUTÉ DE LA 1ÈRE CIRCONSCRIPTION D’EURE-ET-LOIR

Rencontre avec notre député GUILLAUME KASBARIAN pour sa deuxième visite lors de la circonscription à vélo, accompagné de l’association St Prest Environnement .


La Fonderie

Réhabilitation de l’ancienne fonderie Samrev

Nous devons aux habitants de Gasville-Oisème toute la clarté possible sur ce projet ambitieux.

Un projet de vente du site de la fonderie à deux entrepreneurs privés a vu le jour pendant le confinement du printemps, période pendant laquelle l’ancien Maire exerçait toujours sa fonction.


Après sa prise de fonction, fin mai, la nouvelle municipalité prend en mains le dossier afin de s’assurer de la viabilité du projet de reconversion privé et du respect des règles de dépollution de ce site ICPE (Installation Classée Protection de l’Environnement), dont le suivi est assuré par la Préfecture (DREAL). Notre motivation est simple : être assuré que la situation de cette friche industrielle dangereuse et polluée ne va pas se dégrader ou stagner dans les années à venir. Les échanges avec les autorités publiques et l’étude commandée par le Conseil Municipal sur les caractéristiques des sables de fonderie laissés sur site ont amené la municipalité à engager toutes les démarches pour entreprendre un projet de réhabilitation, respectueux de la protection de l’environnement et s’engageant vers la production d’énergies renouvelables. Un projet de reconversion en ferme photovoltaïque, raccordé au réseau chartrain, est identifié comme le plus cohérent avec l’état du site, les possibilités de subventions publiques et l’enjeu financier pour la commune.

Le 02 octobre 2020, une visite du site, réunissant tous les intervenants identifiés pour le projet de réhabilitation est organisée. Sa conclusion est un encouragement à poursuivre le développement projet. Pour la commune, cela signifie d’abord une préemption du site à l’euro symbolique, possibilité confiée au Maire par une délibération du Conseil Municipal en date du 10 septembre. Sont représentés : Chartres Métropole, DDT, Ener-Centre Val de Loire, Synelva, Entreprise Poullard, Conseil municipal de Gasville-Oisème.

L’incendie d’origine humaine qui s’est déclaré dans les anciens bureaux du bâtiment principal, dans la nuit du 1er novembre 2020, a amené le tribunal administratif à préconiser la prise d’un arrêté de péril. Faisant suite aux multiples intrusions et dégradations survenues dans le site, cet événement nous conforte dans la nécessité d’agir pour la réhabilitation de cette verrue.

Les études à disposition :

  • Etude de pollution des sols (2013) qui démontre une pollution limitée des sols au regard de la longue période d’activité de la fonderie (GINGER).
  • Etude des caractéristiques des sables de fonderie (août 2020) qui met en évidence les possibilités de valorisation de certains volumes de sables et les polluants présents sur l’ensemble des stocks (SOCOTEC).
  • Estimatifs de dépollution du site (Entreprises Poullard et Paprec)
  • Projet de développement d’un parc photovoltaïque (EnerCentreValdeLoire)

Lors de plusieurs réunions avec les services de la Préfecture et Chartres Métropole, la commune a clairement énoncé la nécessité d’être accompagnée dans ce projet, tant sur les plans administratifs et techniques, que sur le plan financier. Un tel projet, dont l’envergure est estimée à 5 millions d’euros, ne peut reposer sur le budget communal de Gasville-Oisème. Aussi, le soutien affiché par les services préfectoraux à la cohérence de notre projet, et les multiples demandes de subventions (Ademe, Département, Région, Etat dans le cadre du Plan de relance) lancées par la mairie, constituent à ce jour le socle de notre travail.

Pour 2021, après préemption du site, nous envisageons la démolition de l’usine et la sécurisation du site et le lancement des études et appels d’offre en vue d’une dépollution du site en plusieurs phases. Plusieurs techniques seront mises en œuvre pour cette partie, afin de réduire les coûts.

Le développement du projet sur les années suivantes seront actualisées régulièrement pour l’information de toutes et tous. La redéfinition de ce quartier du village pourra également, dans les années à venir, s’orienter vers le développement d’un projet d’habitations.

Projet A154

Les cartes présentées sont issues du dossier de la DREAL présenté en 2016. Seules les incrustations (de couleur jaune, rouge et bleue) ont été ajoutées pour aider à leur interprétation. Le tracé en lui-même, bien que très certainement positionné tel qu’il le sera, n’a pas de caractère définitif puisqu’il relèvera de la décision du concessionnaire.


HISTORIQUE du projet A154


2020

  • 04/11/2020 Le collectif citoyens MOB28 écrit à son tour au ministre pour rappeler qu’il existe un projet alternatif au projet de concession autoroutière

15/10/2020 11 élus d’Eure-et-Loir écrivent au ministre des transports pour demander l’accélération du projet


Les étapes à venir sous l’autorité des pouvoirs publics :

  • Elaboration du cahier des charges
  • Expropriations
  • Choix du concessionnaire
  • Choix du tracé par le concessionnaire

Les événements en cours ou proches qui peuvent donner une autre orientation au projet :

  • L’enquête publique sur la protection des cônes de vues de la Cathédrale
  • Les élections régionales

HISTORIQUE du projet A154 années antérieures


2019

  • 10/07/2019 Rejet des recours.
  • 06/06/2019 Audience au Conseil d’État
  • 04/09/2019 Recours déposé par Me Corinne LEPAGE, avocat pour la F.E.E.L. et l’ensemble des associations et la commune de CHAMPHOL
  • 30/08/2019 Recours déposé par Maître Bruno GALY, avocat pour le collectif de particuliers autour de Chartres

2018

  • 04/07/2018 La DUP (Déclaration d’Utilité Publique) est signée par Edouard PHILIPPE et Elisabeth BORNE alors Ministre des Transports, malgré les résultats de l’Enquête Publique (75 % d’avis défavorables).

2010

  • 25/06/2010 JL BORLOO, alors Ministre des Transports décide du principe d’aménagement des RN154 et RN12 par recours à la concession.

01/12/2010 Un comité d’habitants de GASVILLE/OISÈME rejoint l’ association Saint-Prest Environnement


2008

  • 10/2008  Jean-Pierre Gorges, Maire de Chartres et président de Chartres Métropole, en réunion publique à Saint-Prest, annonce la relance du projet de contournement Est de CHARTRES

Texte réalisé en collaboration avec l’association Saint-Prest Environnement, créée en 2008, (www.stprest-environnement.org) qui milite contre le « projet d’autoroute A154 par mise en concession » et soutient le projet alternatif MOB 28.

Environnement la Roguenette

La Roguenette

Notre rivière, qui s’écoule à travers tout le bourg de Oisème, est l’objet de toute notre attention depuis notre prise de fonction. En effet, Chartres Métropole a lancé en 2019 un Programme Pluriannuel de Restauration et d’Entretien (PPRE) pour la Roguenette, un véritable outil de planification des actions à mettre en œuvre pour une gestion globale, durable et concertée de la rivière. Cela consiste d’abord en l’élaboration d’un diagnostic précis de l’état de la rivière qui permet ensuite d’établir un programme d’action de restauration et de travaux d’entretien, cohérent et réaliste, en fonction des enjeux identifiés.


Les élus de la commission Environnement sont fortement impliqués dans ce programme, qui consiste d’abord en l’intégration du volumineux dossier, puis à la rencontre avec les interlocuteurs de Chartres Métropole, puis à l’organisation de visite de terrain avec les habitants concernés, pour recueillir leur expérience de propriétaires-riverains et définir en concertation avec eux les objectifs des travaux à venir.


En 2020, la première tranche de travaux de restauration a porté sur le tronçon de rivière situé entre les deux écoles. Ces deux berges du domaine public, assez faciles d’accès, ont d’abord été reprofilées et l’excédent de terre a été évacué. L’objectif est d’obtenir un profil en pente douce, plus facile à replanter et plus difficile d’accès pour les nuisibles fouisseurs de type ragondin ou rat musqué.

A l’automne, des nattes géotextiles ont été posées sur les bas de rives pour accueillir la plantation d’espèces couvrantes adaptées. Au mois de décembre, l’ajout d’arbustes sélectionnés pour les berges de rivière, spécialement choisies par monsieur le Maire, viendront achever cette première tranche de travaux.


Pour 2021, le planning des travaux de restauration portera essentiellement sur le pré à vaches situé entre la rue des Gâtines et la rue Jean Moulin. La réfection des clôtures et la mise aux normes des abreuvoirs doivent accompagner la réfection des berges. A la demande des riverains et de la commission, Chartres Métropole a accepté d’ajouter le nettoyage du bras de déchargement de la rivière, comblé depuis des années, qui doit relier le cours d’eau entre la rue des Gâtines et le pont du Bréharet en cas de crue. Seront également mis à l’étude la réfection et l’homogénéisation des berges des propriétés de la rue des Gâtines.


Pour les années suivantes, nous serons moteurs dans l’orientation des choix de chantiers de restauration par Chartres Métropole. Les sujets ne manquent pas : vannage de la rue du Bréharet, dont la suppression est en question ; bras secondaire de la Roguenette au niveau de la plaine de jeux ; aménagement de la sente aux cailles et mise en valeur de la rivière.


L’autre dossier qui concerne la rivière est l’Etude Hydraulique du Bassin Versant de la Roguenette, pilotée également par Chartres Métropole. Cette étude, très importante, concerne les inondations subies par la vallée de la Roguenette et porte sur toutes les communes de la vallée et celles qui bordent les ruisseaux affluents. La première étape du processus, qui consiste à faire l’état des lieux et le diagnostic des inondations, a été l’objet d’une réunion en mairie au mois de juillet. Cela nous a permis d’apporter de précieuses indications sur l’ampleur et de préciser l’ampleur des inondations subies par Gasville-Oisème en 2016 et 2018. Un dossier photographique, constitué notamment grâce aux habitants, a été présenté et transmis à Chartres Métropole. Le rapport de diagnostic, reçu en novembre 2020, fait également l’objet de commentaires à caractère correctif après lecture. L’enjeu de ce rapport est énorme pour notre village et la vallée de la Roguenette, car il préfigure également l’impact des projets d’aménagements du territoire concernant notre territoire, dont Chartrexpo et l’A154. Sans attendre les conclusions et les mesures préconisées (étape suivante), nous avons rappelé notre demande d’un Plan de Prévention des Risques d’Inondation, qui permettrait de protéger notre village et de durcir les conditions de création de nouveaux projets sur le territoire du bassin versant. Les objectifs d’un tel plan sont d’ailleurs identiques aux attentes de l’étude hydraulique du bassin versant de la Roguenette.


L’attention particulière que nous portons à la Roguenette tient d’une part au fait qu’elle constitue l’axe structurant du bourg de Oisème où elle circule dans de nombreuses propriétés, qu’elle est également le cadre de notre paysage bucolique de fond de vallée. Sa restauration et sa protection ont donc toute leur légitimité dans les travaux de la municipalité.

Je Respecte, Tu Respectes…

Il ne suffit pas d’écrire ces quelques mots pour qu’ils soient appliqués par tout le monde dans notre commune. Une réflexion est menée par la commission Environnement et monsieur le maire sur la nécessité de mieux protéger l’environnement agréable dans lequel nous vivons. Les défis liés à l’aménagement du territoire sont multiples, mais ce ne sont pas les seuls. En effet, les incivilités et le non-respect de règles de savoir-vivre pourtant bien établies pèsent également sur notre quotidien et sur toute la commune. C’est pourquoi nous rappelons ci-dessous les règles dont l’application est nécessaire au vivre-ensemble.

Dès sa prise de fonction, monsieur le maire a ordonné la fermeture définitive de l’ancienne décharge de Gasville, située route de Jouy, dont la poursuite de l’activité pendant des décennies pose question. En effet, cette installation obsolète est sensée être fermée depuis la fin des années 90, comme toutes les anciennes décharges communales, et son activité n’était plus déclarée auprès de la DREAL. La découverte de l’état préoccupant de cette décharge, située en bordure des bois et au-dessus du ruisseau de la Grande Vallée, n’a pas laissé le choix à la nouvelle municipalité, qui a effectué un signalement auprès des autorités.

La journée de nettoyage de la planète (World clean up day), à laquelle 35 habitants de la commune ont participé le 19 septembre 2020, a montré d’une part l’envie de vivre dans un environnement propre mais a soulevé d’autre part beaucoup d’inquiétudes sur la présence de véritables décharges sauvages en plusieurs points de la commune (bois des Larris, pourtours de la Samrev). Même le lit de notre rivière n’y échappe pas, au vu de la collecte de plastiques, de bouteilles et autres déchets ménagers qui y a été effectuée.

Ces dépôts sauvages représentent un coût important pour notre collectivité. Un coût environnemental et un coût financier. Le coût environnemental est celui qu’on peut observer dès qu’on se promène sur les chemins de la commune ou dans les bois. Le coût financier est simple à calculer : les employés communaux consacrent en moyenne une journée par semaine au ramassage des dépôts sauvages d’ordures, qui représentent parfois deux camions de déchets. Ils sont désormais emmenés à la déchetterie de Champhol. L’enlèvement des dépôts sauvages d’amiante représentent quant à eux un coût de 7000 euros pour la commune en 2020.

La municipalité présentera en 2021 un plan d’action pour lutter contre les incivilités et notamment les dépôts sauvages d’ordures. Certains leviers administratifs sont déjà identifiés : pièges photographiques, amendes à 1500 euros, mise en place du compostage dans la commune. Nous y reviendrons bientôt.


Le Bruit

Le bruit ne doit pas porter atteinte à la tranquillité du voisinage, de jour comme de nuit.

Un aboiement continu, une mobylette qui pétarade, les hurlements répétés d’un enfant, une musique trop forte sont autant de nuisances sonores à proscrire.

  •  Bruits de chantier  – Ils sont autorisés :

Entre 7h et 20h du lundi au samedi (sauf jours fériés ou intervention urgente d’utilité publique)

  • Appareils bruyants, outils de bricolage (perceuse, raboteuse, scie) ou de jardi­nage (tondeuse à gazon, motoculteur). Ils sont autorisés :

De 8h à 12h et 14-11 à 19h

du lundi au vendredi

De 9h à 12 et 15h à 19h le samedi

De 10h à 12h les dimanches et jours fériés.

  • Tapage nocturne

Le bruit est interdit entre 22 h et 7 h du matin.


Les Animaux

  • Déjections canines

Les propriétaires de chiens sont tenus de ramasser les déjections que leurs animaux pourraient laisser sur les trottoirs et lieux publics.

  • Nuisances sonores

Il est interdit de jour comme de nuit, de laisser crier ou gémir, de façon répétée ou prolongée, un ou des animaux susceptibles par leur comportement de porter atteinte à la tranquillité publique.

  •  Nourrissage

Déposer des graines ou de la nourriture en tous lieux publics est interdit lorsque cette pratique risque de constituer une gêne pour le voisinage ou d’attirer les rongeurs.


Les Déchets

Il est interdit d’abandonner, de déposer ou de jeter des détritus, sur tout ou partie de la voie publique, bancs, trottoirs.

Jeter un papier, une canette ou un mégot de cigarette au sol, vider le cendrier de sa voiture dans le caniveau ou abandonner des déchets (gravats) dans un lieu public est rigoureusement interdit.


Les Trottoirs

hiver, riverains, propriétaires ou locataires doivent dégager la neige accumulée sur les trottoirs devant leur domicile et y répandre du sel en cas de verglas.

Pour les habitats collectifs, il appartient aux syndics de prendre les mesures qui s’imposent. En toutes saisons, les propriétaires ou locataires sont tenus de les entretenir en les désherbant et en balayant les fleurs, feuilles, fruits provenant d’arbres à proximité et en veillant à ne pas obstruer les regards d’eaux pluviales.


Le Jardin

La plantation d’une haie de séparation entre deux propriétés doit respecter les consignes

suivantes

Une distance minimale de 0,50 m de la ligne séparatrice pour les arbustes ne dépassant pas 2 mètres.

Une distance minimale de 2 m de la ligne séparatrice pour les arbustes destinés à dépasser 2 mètres.

La distance se mesure à partir du milieu du tronc ; la hauteur se mesure à partir du sol. Toutes plantations ne respectant pas ces distances peuvent être soumises à une demande d’élagage ou d’arrachage de la part de votre voisin. Celui-ci n’a pas le droit de couper lui-même les branches qui dépassent. Mais il est en droit absolu d’exiger qu’elles soient coupées au niveau de la limite séparatrice.

  • Les plantations le long de voies publiques :

L’entretien est à la charge du propriétaire riverain, dont la responsabilité est engagée en cas d’accident.

  • Le désherbage :

Il doit être réalisé par arrachage ou binage. Le recours à des produits phytosanitaires est strictement interdit.

  • Les déchets verts :

Il est interdit de brûler tout déchet à l’air libre ou à l’aide d’incinérateurs individuels. Les déchets végétaux de jardinage peuvent être déposés gratuitement en déchèterie par les particuliers.


EN CONCLUSION

Outre que ces comportements sont passibles de contraventions, gardons présent à l’esprit que la liberté des uns s’arrête où commence celle des autres (personnes qui travaillent de nuit ou en horaires décalés ou qui souhaitent profiter du calme de la campagne, etc.)

Pensons également aux employés municipaux qui ont à coeur de préserver la beauté de notre village.

Tout dépôt sauvage d’ordures sur le domaine public alourdit inutilement leur charge de travail et ne leur témoigne guère le respect auquel ils peuvent prétendre de notre part à tous.

Soyons tous convaincus que le bien-vivre ensemble passe d’abord par le respect des autres, de la nature et des équipements publics.

Le Carnet

Carnet 2020

Ils sont les bienvenus :
Emma CELLIER 19-janv
Can SEZGIN 25-févr
Ilenzo BEUDY 01-avr
Railey DIOT BOUDET 21-avr
Mahana PERRIOT 13-mai
Théodore MORICE 23-juin
Priam GUÉRIN 03-août
Murat ARSLAN 16-août
Mayvie MAYEUR 18-août
Donovann GERARD 23-sept
Pia PEREIRA 04-déc
Andrea PEREIRA 04-déc
Ils se sont dits OUI :
17-mars CAPRILLI Mario et MORDRET Marie-Françoise
19-sept PLU BERCHER Florian et LE CLAINCHE Floriane
Ils se sont PACSÉS :
02-nov CELLIER Thibault et CINTRAT Estelle
Ils nous ont quittés :
15-janv COURTIN Michel 76 ans
19-mai MORVILLIERS Jacques 78 ans
07-juil PANIER Guy 85 ans
05-août TRICHET Hervé 56 ans
08-oct PIONNIER épouse BOUARD Léone 87 ans

 


Carnet 2019

ILS SONT LES BIENVENUS

Quentin MONCEL  12 février 
Pauline  JANICOT  28 février
Emma  BÉZINE 01 mars 
Ambre  N’GUÉLA  22 mars 
Paul BAUDOUIN 11 avril 
Jules  IDOT 26 avril
Constance  MARTIN  12 mai 
Maël LEMIERE 02 juin 
Lya LEFRANCOIS COUGNOT  03 juillet 
Sella  YIN 20 juillet 
Côme  PLU BERCHER 25 juillet 
Agathe  PELTIER  11 août 
Zoé BOUSTEAU 14 août 
Liwen  NAAR 12 octobre
Leïana KRECKE  28 décembre 
Ils se sont Dit oui
04 mai CHOUAN Arnaud et SCIARDET Violaine
01 juin GUÉRIN Gary et GILLES Juliette
08 juin MORANCÉ Cyrille et LUCIGNY Vanda
14 septembre GERARD Anthony et PICHARD Lucie
12 octobre BOUSTEAUJulien et FASSEUR Elodie
Ils se sont Pacsés
23 janvier JANICOT Thomas et GERMOND Florence
09 février ANDRE Alexandre et PERRONE Julia
10 juillet YIN Alexis et LETELLIER Jennifer
4 septembre LANDREAU Eddy et MORIZE Gwenaélle
Ils nous ont quittés
11 février BLANGY Claude 74 ans
05 mai CHAUBEAU jean 80 ans
12 juin CATEL François 86 ans
19 août DEVERGRANNE-WEISS Marie 71 ans
22 novembre DAUPHIN Jean 94 ans

 

APE-AJL

 

ASSOCIATION JEUNESSE ET LOISIRS

DE GASVILLE-OISEME

APE-AJL Facebook

Cette année compliquée vécue par l’APE nous a fait réfléchir à l’évolution de l’association. Pendant le confinement, nous avons constaté qu’il y avait beaucoup de jeunes dans la commune mais que rien ne leur était proposé dans le village. Nous avons donc décidé à l’unanimité de faire évoluer notre Association des Parents d’Elèves (APE) en Association Jeunesse et Loisirs (AJL). Ainsi, nous élargissons nos actions en nous adressant désormais aux enfants de tout le village, âgés de 0 à 18ans.


NOS OBJECTIFS :

Proposer toute l’année des activités découvertes aux enfants par tranche d’âge

Soutenir les projets de l’école

Animer la commune grâce à des évènements fédérateurs

Créer du lien entre les enfants, les familles…


Qui sommes-nous ? Des parents du village !

Malgré toute notre motivation et de beaux projets, la seconde vague et le confinement nous ont fait repousser les activités prévues. Nous gardons le cap et espérons très vite les revoir au programme de l’année.

Activités et évènements prévus avant le confinement :

Atelier poterie pour les 6-9 ans

Atelier éveil musical pour les 0-5 ans

Découverte Cross training pour les 12-18ans

Spectacle de Noel

Tous ses rendez-vous seront reportés rapidement !


Les autres projets de l’année :

Découverte soccer                        Carnaval

Découverte paddle                        Accrobranche

Tournoi de foot                              Atelier cuisine

Fête de l’été avec stand de jeux, panier garni…

Et bien d’autres encore!


Notre association vous intéresse, vous souhaitez des renseignements, contactez-nous !

CONTACT :

 Mail : ajlgasvilleoiseme@gmail.com

Facebook : Ajl-Gasville-Oiseme

Instagram : ajlgasvilleoiseme

 

 

 

Droits et démarches

Droits et démarches

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur. Excepteur sint occaecat cupidatat non proident, sunt in culpa qui officia deserunt mollit anim id est laborum.

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur. Excepteur sint occaecat cupidatat non proident, sunt in culpa qui officia deserunt mollit anim id est laborum.

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur. Excepteur sint occaecat cupidatat non proident, sunt in culpa qui officia deserunt mollit anim id est laborum.

Services publics

Services publics

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Vestibulum iaculis euismod ligula, eu dignissim mi ullamcorper quis. Pellentesque habitant morbi tristique senectus et netus et malesuada fames ac turpis egestas. Curabitur eget adipiscing enim. Quisque varius nunc vitae purus gravida elementum. Maecenas tristique, lorem eu auctor posuere, sem enim accumsan mi, ac aliquam leo est quis augue. Donec ac purus augue, vel convallis mauris. Mauris vitae enim ac lorem commodo dictum. Ut nisl erat, auctor ut sodales ac, viverra nec diam. Pellentesque habitant morbi tristique senectus et netus et malesuada fames ac turpis egestas. Vestibulum et nunc leo. In pulvinar tempor luctus. Aliquam vel ante vel lectus varius gravida. Vivamus quis nulla at augue feugiat tempor sit amet in neque. Suspendisse tellus risus, pretium eget condimentum vel, pharetra id purus. Ut bibendum mollis massa, vitae sagittis diam vestibulum vel. Vivamus vestibulum mollis hendrerit. Curabitur id ligula vitae urna tincidunt pellentesque eu vitae quam. Donec non odio leo.

In id metus nec tortor dictum cursus. Aenean aliquet nibh eget eros lobortis sit amet ornare nisi tincidunt. Suspendisse vitae nisl et elit feugiat adipiscing eleifend nec orci. In dapibus dolor nec diam accumsan ut feugiat lacus condimentum. Cras vel faucibus velit. Morbi euismod, mi ut feugiat iaculis, elit turpis egestas neque, vel aliquam mauris nisi tincidunt sapien. Sed enim ante, suscipit non adipiscing at, semper sit amet libero. Nullam blandit tempus volutpat. Pellentesque odio eros, sodales ac mollis sed, ornare sed mi. Pellentesque habitant morbi tristique senectus et netus et malesuada fames ac turpis egestas.

Quisque pharetra, ligula in consequat hendrerit, est elit pharetra risus, eu dictum felis urna id tellus. Duis a risus nunc, in euismod sapien. Nullam placerat imperdiet quam, in varius risus pharetra ut. Praesent scelerisque, felis eu semper pharetra, arcu lectus laoreet sapien, nec pretium quam lectus dapibus nulla. Ut bibendum viverra vulputate. Nunc feugiat nulla eget turpis viverra a auctor neque tempor. Vivamus eget neque sapien. Nunc eros lorem, interdum quis gravida id, pellentesque non nunc. Fusce vestibulum sollicitudin suscipit. Aenean sem nisl, sodales eget congue at, varius a dui. In euismod ullamcorper augue mattis ultricies. Praesent sit amet augue nisi. Proin magna tellus, condimentum sit amet dictum nec, ultrices quis tortor. Pellentesque et ligula justo. Duis dictum cursus ullamcorper. Cras felis lectus, iaculis eget laoreet et, dignissim a velit. In posuere volutpat vehicula.

Pellentesque ipsum arcu, cursus a pretium eu, hendrerit non dui. Suspendisse egestas, enim nec adipiscing lobortis, felis sem porttitor turpis, eget sodales ante urna vitae dolor. Sed magna diam, dapibus at laoreet ac, molestie et magna. Class aptent taciti sociosqu ad litora torquent per conubia nostra, per inceptos himenaeos. Vivamus sit amet nunc quis dui iaculis blandit. Pellentesque habitant morbi tristique senectus et netus et malesuada fames ac turpis egestas. Quisque ipsum sapien, tempus sit amet bibendum eu, luctus vel mauris. Pellentesque non nisi sapien, accumsan venenatis lacus. Nulla facilisi. Sed eget risus et dui tempus vehicula id sit amet risus. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Quisque consectetur consequat nibh at porttitor.